10 CHOSES QUE VOUS ALLEZ VIVRE EN FAISANT DE LA BOXE

Vous ne savez pas à quoi vous attendre pour vos grands débuts sur le ring ? Découvrez en 10 anecdotes ce que vous allez découvrir avec la boxe.

Si l’envie vous démange de vous lancer dans le bain - ou plutôt sur le ring - mais que vous n’avez pas d’idée précise de ce qui vous attend, c’est parti pour les sensations et les surprises pas forcément prévues d’une séance de boxe ! Basées sur les souvenirs, les expériences et les anecdotes vécues de notre équipe Outshock ainsi que de nos rédacteurs et rédactrices, on espère qu’ils et elles se reconnaîtront… et vous aussi !

10 histoires de boxe en 10 rounds

La boxe vous tente mais vous ne savez pas à quoi vous attendre ? S’il y a bien un sport qui impressionne autant qu’il attire, il se pratique sur un ring. Entre leur aura de sport de combat âpre et leurs valeurs superbes, la boxe et toutes ses variantes soulèvent bien des questions au moment de se lancer. Surtout qu’on a rarement la chance de découvrir ce sport à l’école. Alors si vous vous demandez de quoi sera faite votre découverte de la boxe, nous vous racontons 10 expériences que vous allez vivre à vos débuts.

1 COMMENCER LA BOXE, MAIS POURQUOI ?

C’est parti pour une première séance de boxe, suite à l’invitation de collègues. Et après avoir poliment accepté de manière plutôt automatique, une question jaillit soudain : “mais pourquoi ?”. Après un bref passage en revue de mes capacités physiques qui n’ont rien à envier à mon endurance inexistante, de mon jeu de jambes inspiré d’un piquet et de ma timidité naturelle, une deuxième question arrive : “mais c’est vrai, pourquoi ? Tu vas être ridicule.”

Alors verdict ? Si on revient plus bas dans l’article sur la partie cardio, la première surprise est sans conteste la dimension ludique de la boxe : jeux de touches et d’esquives, travail en binôme, diversité des exercices… La première séance de boxe se déroule sous le signe du plaisir et sans barrière de niveaux entre les membres du club. Enfin une fois les quelques questions liées à l’équipement réglées.

 

2 UN PROTEGE-DENTS COUSU MAIN

Eh oui, au moment de se lancer dans la boxe, c’est l’occasion de s’équiper en conséquence. Si c’est vrai pour tous les sports, les accessoires de boxe sont là pour s’occuper de votre protection, ce qui rend les préparatifs un peu plus méticuleux.

En effet, se tromper de taille ou passer au travers sur le choix de la couleur de votre tenue a finalement moins d’importance que le moulage de votre protège-dents par exemple.

Ah bon, il faut mouler son protège-dents ? Tout à fait ! Pas de soucis finalement en cas d’oubli : il tient simplement moins bien en place, mais de toute façon le sparring est rarement au programme de la première séance d’entraînement.

Et pour la séance suivante alors ? C’est parti pour le moulage du protège-dents, et un grand moment de solitude :

“Je sens que je vais le rater. Alors, il faut que je le trempe dans l’eau bouillante, puis que je le mette dans la bouche… J’oublie pas un truc ? Ah oui, le refroidir dans l’eau tiède entre-temps…”

Rien de compliqué au final donc, et la satisfaction d’avoir un équipement sur mesure.

3 LES BANDES DE BOXE, UN MOMENT A SOI

Étape suivante lors de la préparation de la séance : les bandages de protection pour les mains. Cet accessoire emblématique de la boxe fait partie de la routine de chaque boxeur et boxeuse au moment de préparer son entraînement. Un instant de concentration bien à soi, une gestuelle minutieuse et répétée et un symbole incroyablement classe… Enfin une fois qu’on a compris comment s’y prendre.

Parce qu’au départ, les bandes de protection apportent des résultats surprenants : beaucoup de réflexion avant de commencer, un bandage avec des reliefs inattendus et une bande trop courte ou trop longue à la fin de la mise en place. C’est pas grave, on déroule la bande de 3 mètres et on recommence. Au moins pour le moment à soi, on est servi !

4 VOUS BOXEZ ? ALORS SAUTEZ MAINTENANT !

Ça y est ? C’est parti pour la boxe ? Pas tout à fait. Comme dans tous les sports, on commence par s’échauffer. Et en l’occurrence, on commence par sauter. Pour celles et ceux qui n’étaient pas au courant, ça peut surprendre. Mais en boxe, la corde à sauter fait partie des fondamentaux, pour l’échauffement, le travail des appuis et le travail cardio.

Loin des souvenirs de cour d’école, on est plutôt sur des séances en pyramidal ponctuées d’accélérations (Intense, motivant et particulièrement efficace).

5 LA BOXE, UNE HISTOIRE DE COEUR

Maintenant que l’échauffement se termine et que le cardio est déjà bien monté dans les tours, il est temps de passer à l’entraînement à proprement parler. Et si comme certains ou certaines (surtout moi) vous n’avez pas forcément l’habitude du travail cardio, vous commencez la séance avec l’impression d’avoir déjà tout donné.

Petite explication du coach du jour, pratiquant de Muay Thaï : “Avec l’intensité et l’adrénaline, pour être capable de tenir 3 rounds en combat, il faut être capable de tenir 15 rounds à l’entraînement.”

Mais bon, on va commencer par des séries de 3 exercices à l’entraînement...

6 VOUS BOXEZ ? ALORS DANSEZ MAINTENANT

Une des premières choses dont on se rend compte lors d’une séance de boxing, c’est que la partie du corps la plus importante en boxe n’est pas les poings mais les pieds !

Si ça peut paraître plus évident pour les boxes pieds-poings, c’est tout aussi vrai pour la boxe anglaise. Souplesse et réactivité des appuis, assise, déplacements, transfert du poids du corps, pivot… Si tous ces mouvements ont besoin d’être réfléchis avant de devenir plus naturels au fil de la pratique, le ring a de quoi vous permettre de travailler un jeu de jambes incroyable.

Et sur la piste de danse, ça se vérifie ?

7 GAUCHER ET GAUCHE ?

D’ailleurs, puisqu’on parle du jeu de jambes en boxe, il faut bien se rendre à l’évidence. Si nous ne sommes pas tous égaux sur le plan des capacités physiques, nos jambes et nos bras non plus ne sont pas égaux entre eux !

Si le principe d’utiliser sa main faible pour le jab et sa main forte pour le direct paraît rapidement évident, les résultats sont tout de suite plus surprenants en boxe pied-poing. Tout d’abord, réaliser un coup de pied peut sembler un geste moins naturel qu’un coup de poing. Mais lorsque vient le moment de travailler les coups de pied latéraux avec sa mauvaise jambe, on réalise qu’on a toute une moitié du corps à apprivoiser.

Et si en plus vous avez la chance d’être gaucher ou gauchère (toujours moi), c’est aussi le moment d’inverser toutes les consignes. Une particularité qui apporte un léger avantage tout de même : votre garde, inversée elle aussi, gênera un tant soit peu vos partenaires plus expérimentés lors des exercices.

8 UN SPORT QUI EN A DANS LE VENTRE

On vous parlait plus haut dans l’article de l’importance du travail cardio en boxe. Loin d’être surfaite, cette réalité peut vite amener à certains constats lors des premiers entraînements de boxe.

Premier constat : penser à se réconcilier avec sa corde à sauter chez soi, sous peine de finir complétement rincé après le troisième round de coups de pied sur bouclier et d’entendre sa partenaire demander si on a bien pris un petit-déjeuner ce matin.

Deuxième constat (à l'entraînement suivant, après un petit-déjeuner plus consistant donc) : même avec toute la motivation du monde pour son premier exercice de sparring, il n’est pas possible d’attaquer sans relâche pendant tout un round. Ni même une moitié de round, ni même un tiers… Vous voyez l’idée.

9 AVOIR DU CARDIO

On vous parlait plus haut dans l’article de l’importance du travail cardio en boxe. Loin d’être surfaite, cette réalité peut vite amener à certains constats lors des premiers entraînements de boxe.

Premier constat : penser à se réconcilier avec sa corde à sauter chez soi, sous peine de finir complétement rincé après le troisième round de coups de pied sur bouclier et d’entendre sa partenaire demander si on a bien pris un petit-déjeuner ce matin.

Deuxième constat (à l'entraînement suivant, après un petit-déjeuner plus consistant donc) : même avec toute la motivation du monde pour son premier exercice de sparring, il n’est pas possible d’attaquer sans relâche pendant tout un round. Ni même une moitié de round, ni même un tiers… Vous voyez l’idée.

10 VICTOIRE AUX POINTS ?

Ce qui amène donc à la dernière bonne surprise lors de la découverte de la boxe : l’envie mordante de réessayer très vite.

Si les différents types de boxe tiennent en effet toutes leurs promesses en matière d’intensité et de cardio, la découverte de la boxe est aussi incroyablement ludique et stimulante, notamment grâce au travail sur les appuis, les déplacements et les esquives.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’il y a forcément une boxe à votre goût. Depuis le shadow boxing et les exercices de corde à sauter jusqu’aux front kicks sur les boucliers, il est maintenant temps de varier les expériences et de trouver ses coups de coeur.

EWA

EWA, RESPONSABLE COMMUNICATION BOXE

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTERESSER

Conseils
boxe-equipement
Vous êtes pratiquant(e) régulier(e) de boxe anglaise et vous vous demandez comment progresser plus rapidement ? Voici quelques conseils qui vous seront probablement utiles.
Conseils
sac-frappe
Avant d’acheter un sac de frappe, mieux vaut anticiper les besoins en terme d’installation. Découvrons ensemble différentes solutions qui s’offrent à vous.
Conseils
BOXE
Entre la légalisation du MMA en France et le triste décès au mois de juillet 2019 d’un boxeur pro anglaise après son combat, le débat est relancé, la boxe est-elle un sport dangereux ?
Conseils
BOXE
Vous pratiquez la boxe, mais vous sentez que vous stagnez… vous voyez que vos erreurs sont toujours les mêmes. OUTSHOCK est à vos côtés pour vous aider dans votre progression…

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un commentairee
HAUT DE PAGE